Janvier 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Lundi, 13 novembre 2017

264 millions d’enfants dans le monde ne vont pas à l’école. La coalition Éducation dénonce la faiblesse de l’aide française à l’éducation dans les pays en développement. La Coalition Éducation, qui rassemble 16 organisations de la société civile, doit rencontrer Brigitte Macron ce lundi 6 novembre, pour évoquer l’engagement de la France sur l’enjeu de l’apprentissage. Le président français a indiqué vouloir atteindre l’objectif de 0,7 % du PIB dédié à l’aide publique au développement (APD) d’ici 2030, avec un objectif intermédiaire de 0,55 % pour 2022. Cela représente une augmentation de pas moins de 3 milliards d’euros. Si la France maintient la part de 15% de l’APD totale pour l’éducation, cela représenterait 655 millions d’euros de financements supplémentaires pour le secteur de l’éducation d’ici à 2020.

La Commission européenne a annoncé l'octroi d'une aide globale de 106 millions d'euros (46 millions d'euros d'aide humanitaire et 60 millions d'aide au développement) afin d'aider directement la population du Soudan touchée par les déplacements forcés, la malnutrition, les épidémies et les conditions climatiques extrêmes récurrentes. Quelque 4,8 millions de Soudanais ont actuellement besoin d'une aide d'urgence. Cette annonce intervient alors que M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, est au Soudan et effectue des visites de projets d'aide humanitaire de l'UE dans le sud du Darfour.

Mardi, 31 octobre 2017

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a ouvert le mardi 24 octobre à Abidjan, en présence de SAR la Princesse Astrid, un séminaire consacré aux droits de l’Homme dans le secteur privé. Ce séminaire était plus particulièrement axé sur la prévention et l’abolition du travail des enfants dans la chaîne d’approvisionnement du cacao, le principal produit d’exportation de la Côte d’Ivoire. L’intervention du Ministre Reynders a été suivie de discours, de témoignages et d’un débat réunissant tous les acteurs concernés.

Les eurodéputés ont soutenu une hausse de l’aide humanitaire et au développement dans le budget européen pour 2018. Mais le Conseil a fait savoir qu’il était en désaccord avec nombre de propositions. Les eurodéputés ont voté un budget 2018 de 162,6 milliards d’euros (soit 1,2 % de plus que la proposition de la Commission, à 160,6 milliards) d’engagements et 146,7 milliards (0,9 % de plus par rapport aux 145,4 milliards proposés) de paiements. Le 12 juillet, les États membres avaient cependant décidé de réduire de 1,2 milliard d’euros la proposition initiale de la Commission. Une coupe « mécanique » condamnée par le Parlement et les ONG, qui critiquent notamment la réduction de l’aide au développement et sa réorientation vers la lutte à l’immigration.

L'Ambassadeur d'Italie auprès du Soudan, Fabrizio Ubiso a expliqué que l'Italie accorde une Grande Importance à la Corne de l'Afrique, en particulier au Soudan, en tant que Pilier Majeur de la Région. Il a dit, dans une interview accordée à l'Agence Soudanaise de Presse (SUNA) qui sera publié ultérieurement, " Après l'Abolition des Sanctions Economiques sur le Soudan récemment, le Soudan mène ce qu'il doit le faire et œuvre à renforcer la coopération avec la Communauté Internationale à cet égard et il gagne jour après jour et mois après mois plus de Crédibilité à être un Partenaire Privilégié dans la Communauté Afin de préserver la Stabilité de la Région."

Vendredi, 27 octobre 2017

Selon un représentant du distributeur Belize Electricity Limited, Mme Vonetta Burrell, en charge des relations publiques, la couverture du distributeur dans le pays, de 92 % à l’heure actuelle, devrait atteindre 98 % à l’horizon 2020. Le projet GOB-EU-BEL couvrira plus de 200 communautés et un total de 5 000 ménages dans les communautés actuelles et nouvelles. Sa finalisation nécessitera environ 35 millions de dollars et, dans le cadre de sa réalisation, les habitants de Cowpen ont désormais accès à l’électricité pour la toute première fois. Conformément à la mission de l’UE d’améliorer les conditions de vie et à la mission conjointe UE-BEL, plusieurs bananeraies ont bénéficié du projet.

Un indice financé par l’UE pour mesurer la biodiversité dans la production alimentaire doit être mis en place l’année prochaine, donnant aux investisseurs un étalon pour évaluer la manière dont les entreprises et les gouvernements rendent les systèmes alimentaires plus résilients face au changement climatique. Investir dans des variétés alimentaires telles que le blé dur éthiopien résistant à la sécheresse ou la canahua andine résistante au gel peut rendre les chaînes d’approvisionnement plus résistantes aux chocs climatiques, d’après une étude publiée mardi par Biodiversity International

Dans le cadre de la semaine diplomatique de Belize et des célébrations de l’indépendance, la troisième séance de dialogue politique entre l’Union européenne (UE) et Belize s’est tenue à Belmopan, le mardi 19 septembre 2017. Le dialogue, cordial et constructif, a notamment pris la forme d’une plate-forme de consultations sur un large éventail de thématiques bilatérales, régionales et multilatérales, et a été l’occasion de faire le point sur les progrès réalisés à propos des « éléments essentiels » de l’accord de Cotonou, y compris le respect des droits de l’homme, les principes démocratiques et la bonne gouvernance.

L’Union européenne (EU) a alloué plus de 484 millions d’euros au titre du 11e Fonds européen de développement (FED) à des projets en Zambie. Le secrétaire au trésor zambien, M. Fredson Yamba, a déclaré que l’UE avait octroyé des subventions à l’agriculture, à l’énergie, à la gouvernance et aux infrastructures pour la période 2014-2020. C’est ce qui ressort d’un communiqué de presse transmis à ZANIS par la première secrétaire chargée de la presse et des relations publiques du Haut-Commissariat zambien en Afrique du Sud, Mme Naomi Nyawali.

L’Union européenne (UE) a réservé 7 millions de dollars US (96 millions de ZAR) pour financer des propositions de projet visant à consolider la chaîne de valeur agricole au Zimbabwe. Ces financements étaient inclus dans le 11e Fonds européen de développement et le programme indicatif national, signé par l’Union européenne et le Zimbabwe en février 2015. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme, l’Union européenne avait alloué 50 millions de dollars US (soit 40 millions d’euros ou 640 millions de ZAR) à l’horizon 2020 pour développer le secteur agricole du pays.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>