Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Politique ACP-UE
Février 2019
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mardi, 27 mars 2012

Selon de récents rapports, l’Union européenne finance à hauteur de 1 141 730 euros un projet (dont le coût total est estimé à 1 615 730 euros) destiné à renforcer l’indépendance du Ghana en matière de contrôle et de surveillance de la qualité de l’eau. Cette initiative, qui devrait être prochainement reproduite dans d’autres pays d’Afrique, contribuera à améliorer les services de distribution de l’eau aux usagers.

La Standard Bank a désigné les pays du groupe des BRICS, les pays d’Asie et du Moyen-Orient comme étant les partenaires commerciaux les plus importants de l’Afrique. Simon Freemantle et Jeremy Stevens, économistes à la Standard Bank, la plus grande banque commerciale sur le continent africain, a classé le Brésil, la Chine, l’Inde, la Russie, l’Afrique du Sud (BRICS) ainsi que l’Indonésie, le Nigeria, l’Arabie Saoudite, la Thaïlande et la Turquie comme étant les 10 nouvelles économies émergentes dont les relations avec l’Afrique constituent un levier incontestable pour le développement du continent. Ils mettent en avant le rôle majeur de ces 10 pays sur la scène économique internationale.

Lundi, 26 mars 2012

«La transformation structurelle du potentiel de nos ressources minérales en industries compétitives et viables fait partie intégrante d’une stratégie à long terme vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) relatifs  à la réduction de la pauvreté ». C’est, entre autres, ce qu’a affirmé M. Achille Bassilekin III, Sous-secrétaire général du Groupe des Etats ACP chargé du développement économique et durable lors de la 2ème Conférence sur les matières premières qui s’est tenue à Bruxelles la semaine dernière.

Vendredi, 23 mars 2012

Parlement européen
-28-29  Mars: Mini Session plénière (Brussels)
-27 Mars: Commission Affaires étrangères
-27 Mars: Commission Developpement
-26-27 Mars: Commission Commerce International
Conseil de ministres
-28/30 Mars: COREPER I
-28-29  Mars: COREPER II
-26  Mars: Conseil affaires générales (CAG)
Groupe ACP
-26  Mars: S/C Questions politiques, sociales, humanitaires et culturelles
-27 Mars:  Bureau élargi du Comité des ambassadeurs
-27 Mars: G/T sur les perspectives futures du Groupe ACP
-29 Mars: Comité des ambassadeurs Committee of Ambassadors
-30 Mars: 4ème réunion du Dialogue ACP-UE sur la Migration

Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.

  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer

Le prochain Briefing,  intitulé « Petites Economies insulaires: convertir les vulnérabilités en opportunités»,  se tiendra le 4 avril 2012,  et sera organisé par le CTA, la Commission européenne (DG DEVCO), le Secrétariat ACP, Concord et d’autres partenaires médias.
Le Briefing examinera les options politiques visant à réduire la vulnérabilité des petites économies insulaires. Nous discuterons également des meilleures pratiques pour encourager le développement durable, particulièrement  dans le contexte de Rio +20.
Parmi les intervenants principaux au Briefing : Cheick Sidi Diarra, Haut-Représentant pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement ; Professeur Lino Briguglio, Directeur de l’Institute des îles et des petits États ; Iosefa Maiava, a la tête de la Commission économique et sociale des Nations Unies  pour l'Asie et le Pacifique, Sanjesh Naidu du Pacific Islands Forum Secretariat, Ena Harvey de IICA. .
Vous pouvez vous enregistrer en ligne: bruxellesbriefings

Jeudi, 22 mars 2012

Des discussions sur les négociations de Doha ont de nouveau été engagées. Selon Sylvester Bagooro, du Réseau Tiers-monde Afrique (TWN-Africa), qui a récemment publié un article intitulé Myjoyonline, la conférence ministérielle, qui s’est tenue en décembre 2011, s’est terminée « sans orientation claire sur l’avenir des négociations de Doha ».

La croissance agricole en Afrique est encore « fragile » et ne permet toujours pas d’améliorer les moyens de subsistance de la population. Ces conclusions, entre autres, ont été tirées par le Panel de Montpellier, un groupe d’experts reconnus dans les domaines de l’agriculture, du commerce et du développement durable, qui a par ailleurs appelé les dirigeants de la planète à aider l’Afrique à s’engager sur la voie d’une croissance plus résiliente et plus durable. Le panel a souligné la nécessité de mettre l’accent sur plusieurs points, à savoir la réduction de la volatilité des prix, la promotion d’une agriculture intelligente face au climat, l’amélioration de la nutrition mais aussi le renforcement du rôle des femmes et des jeunes en milieu rural.

A la suite d’une réunion de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), qui s’est tenue à Luanda la semaine dernière, Alexandra Carvalho, directrice du bureau des relations internationales du ministère portugais de l’Agriculture et de l’Environnement, a qualifié de « positives » et « saines » les relations de coopération bilatérale entre l’Angola et le Portugal dans le domaine de l’environnement.

Après des semaines de tension, 8 membres de la Commission du commerce international (INTA) du Parlement européen se rendront à Nairobi (Kenya) pendant trois jours afin de rencontrer des représentants de la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE). L’objectif étant de débloquer les négociations qui ont suscité moult débats depuis 2002.

En janvier, le CTA Bruxelles a informé de la Déclaration écrite sur le renforcement des capacités scientifiques en Afrique lancée par cinq membres du Parlement européen. Après l’adoption de cette déclaration par le Parlement européen en session plénière la semaine dernière, Mme Naledi Pandor, ministre sud-africaine de la Science et de la Technologie, a déclaré que « celle-ci montre l’engagement du Parlement européen à travailler avec l’Afrique pour tirer pleinement profit du potentiel des sciences et des technologies en vue de concilier croissance économique et développement durable sur les deux continents ».

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>