Avril 2017
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mercredi, 08 mars 2017

Après le Burkina Faso et avant de poursuivre sa tournée africaine en Tunisie et en Egypte, le ministre de la Coopération et du développement économique Gerd Muller, était à Abidjan (Côte d’Ivoire) où il a présenté le « plan Marshall » du gouvernement allemand, qui peut aider l’Afrique à relever certains défis. « Même si l’Afrique reste un continent d’opportunités avec un développement très dynamique et une jeunesse forte et prometteuse, celui-ci fait face à de nombreux défis », a déclaré Gerd Muller. Pour répondre à l’accroissement de sa population appelée à atteindre 2 milliards d’individus d’ici à 2050, l’Afrique devra créer 20 millions d’emplois par an et multiplier le nombre d’établissements d’enseignement et de formation, a-t-il souligné.

Une délégation de l’Agence Française de Développement (AFD) de Paris s’est rendue à Abidjan du 20 au 24 février 2017, afin de communiquer ses travaux provisoires portant sur l’analyse macroéconomique et le risque pays de la Côte d’Ivoire. Les résultats de ces travaux ont été présentés par M. Vincent Caupin, Responsable de la division Analyses Macroéconomiques et Risque-pays de l’AFD. L’atelier de présentation a eu lieu le jeudi 23 février 2017, dans les locaux de l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d’Economie Appliquée (ENSEA). M. Patrick Plane, économiste au sein de la Fondation pour les Etudes et Recherches sur le Développement International (FERDI) a présenté les résultats des travaux de l’Observatoire de la Compétitivité Durable.

Le Ministère de l’agriculture des ressources naturelles et du développement rural (Mardr) annonce, du mercredi 8 au vendredi 31 mars 2017, l’Enquête nationale de la production agricole (Enpa) pour la campagne d’automne et d’hiver. Cette enquête nationale devrait permettre de « collecter des données fiables et pertinentes sur la production des principales cultures et l’élevage des principales espèces exploitées dans le pays », souligne le Marndr dans une note publiée sur son site, consulté par l’agence en ligne AlterPresse. « Les résultats de cette enquête serviront à l’État, aux Organisations non gouvernementales (Ong), aux organisations internationales, à l’Université, aux associations, coopératives, groupements, aux planteurs, pour la prise de meilleures décisions, en matière de politiques, de stratégies et d’interventions, dans le cadre du développement du secteur agricole et du monde rural ».

Mardi, 07 mars 2017

La Commission européenne poursuit son rôle moteur au sein de l’Initiative de l’Afrique pour les énergies renouvelables, dans le cadre de ses efforts pour la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Accord de Paris sur le changement climatique. Le 4 mars 2017, M. Neven Mimica, commissaire pour la coopération internationale et le développement, a annoncé à Conakry, en Guinée, lors de la deuxième réunion du conseil d’administration de l’initiative africaine pour les énergies renouvelables, la préparation de 14 nouveaux projets, susceptibles de générer près de 4 milliards d’euros d’investissements au total.

Après quatre ans de débat, la France a enfin adopté la loi sur le devoir de vigilance des multinationales. Un texte qui ouvre la voie à des textes similaires en Belgique et en Espagne, même si le projet patine au niveau européen. Le marathon législatif de la proposition de loi sur le devoir de vigilance des multinationales s’est achevé le 21 février à l’Assemblée nationale, après 4 passages dans l’hémicycle. Discuté pendant la presque totalité du quinquennat de François Hollande par les parlementaires français, le texte vise à renforcer la responsabilité des sociétés mères et entreprises donneuses d’ordre vis-à-vis de leurs sous-traitants, notamment dans les pays en développement. Le texte a été adopté à une très large majorité des députés présents. Sur les 98 suffrages exprimés, 94 ont voté en faveur de la proposition socialiste. La gauche de l’hémicycle a voté en faveur de la proposition, tandis que les centristes de l’UDI se sont abstenus.

Jeudi, 02 mars 2017

D’ici à 2020, Proparco, la filiale de l’Agence française de développement, doit doubler le montant de ses engagements et tripler son impact sur les émissions de CO2, l’emploi, l’accès aux services essentiels et l’innovation au service des populations vulnérables. .... Filiale de l'Agence française de développement dédiée au secteur privé, Proparco, qui fête ses 40 ans, sera appelée à jouer un rôle majeur dans les récents engagements pris par la France en matière de développement. L'agence accompagne les promoteurs (ou porteurs de projets) et entrepreneurs locaux, dont les filiales ou co-entreprises de groupes français à l'étranger.

Mercredi, 01 mars 2017

David Miliband, président du Comité international de secours, a qualifié de « diffamatoires » les accusations des médias sur l’utilisation du budget britannique consacré à l’aide au développement. Lors d’un discours à Oxford le 22 février, l’ancien ministre des Affaires étrangères, issu du Parti travailliste, a défendu l’objectif de dépenses de 0,7 % du PIB allouées à l’aide au développement, alors que le pays réfléchit à sa stratégie post-Brexit en matière de solidarité internationale. David Miliband réagit ainsi aux rumeurs lancées par la presse britannique de droite, plus précisément par le Daily Mail, qui a cité des exemples de « gaspillage » de fonds destinés aux interventions humanitaires à l’étranger, pour lesquelles le Royaume-Uni est l’un des rares États membres de l’UE à atteindre son objectif de dépenses.

Relancer la coopération avec le Burkina, avec la culture comme facteur de création d’emplois et de cohésion sociale. C’est ce qu’a confié le Directeur général de la Coopération internationale et du développement de l’Union européenne, Stefano Manservisi, dans le cadre de sa visite officielle au Burkina Faso. C’est ainsi qu’à l’issue de son entretien avec le président du Faso, M. Manservisi est allé soutenir les associations de tisseuses qui bénéficient de l’appui financier de son organisation. C’était ce lundi 27 février 2017. A Ponsomtenga, localité située à environ 15 km de Ouagadougou, la production du tissu traditionnel est un don. En effet, l’on pourrait croire que toutes les femmes savent tisser dans cette localité, au regard de l’intérêt accordé à ce savoir-faire traditionnel.

Le ministre allemand du Développement Gerd Müller poursuit sa tournée en Afrique de l'Ouest : après son passage au Burkina Faso le 26 février, il est actuellement en Côte d'Ivoire. Son objectif : promouvoir et mettre en pratique son ambitieux plan Marshall pour l’Afrique, qui vise à doper l’implantation des entreprises allemandes tout en donnant un coup d’accélérateur au développement de tout le continent africain. ARTE Info décrypte ce plan avec Melanie Müller, chercheuse spécialisée dans l’Afrique subsaharienne à l’Institut allemand de sciences et de politique (SWP). A lire ce plan pour "un nouveau partenariat pour le développement, la paix et l’avenir", il semblerait qu’il ne soit motivé que par l’altruisme.

C'est l'aboutissement d'un partenariat entre l'Union européenne (UE), le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et la France. Un acquis qui fait désormais de l'IEF un pôle régional de formation des régies financière d'Afrique centrale. LE nouveau pôle de formation en ligne inauguré le lundi 27 février, à l'Institut de l'économie et des finances (IEF) par Helmut Kulitz, chef de délégation de l'Union Européenne (UE), devrait optimiser la formation en ligne des agents des régies financières des six pays membres de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cameroun, RCA, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale et Tchad), de Sao-Tome et Principe et de la République démocratique du Congo (RDC). Cette nouvelle salle dédiée au e-learning, dont est désormais doté l'IEF, est le fruit d'un partenariat entre l'UE, le PNUD et la France.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>