Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Politique ACP-UE
Août 2019
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Lundi, 08 octobre 2018

L'Union européenne vient d'approuver un décaissement de 100 millions d'euros en faveur de la Somalie. Cette aide qui intervient après celle de la Banque mondiale annoncée également cette semaine est destinée à appuyer la reconstruction et l'édification des institutions de l'Etat somalien. Après une aide de 80 millions de dollars de la Banque mondiale (BM) -la première depuis près de 30 ans, c'est au tour de l'Union européenne (UE) de sortir le chéquier.

A 5 semaines du premier tour de la présidentielle, l'Union Européenne a lancé officiellement sa mission d'observation électorale sur le territoire malgache. Une centaine d'experts du processus électoral, originaires de 25 pays européens, s'apprêtent donc à arpenter et scruter la Grande île. Parmi eux, 40 observateurs « longue durée », qui arrivent dès le 2 octobre.

Aujourd’hui, le Royaume-Uni, la Somalie, l’Italie et l’Éthiopie ont rassemblé des partenaires internationaux pour appuyer les réformes politiques, économiques et de la sécurité en Somalie. Harriett Baldwin, ministre britannique en charge de l’Afrique, co-organisait cette réunion à l’Assemblée générale des Nations unies à New York, en collaboration avec le ministre somalien des Affaires étrangères, Ahmed Isse Awad, la ministre d’État éthiopienne Hirut Zemene et le ministre italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Enzo Moavero Milanesi.

Mercredi, 03 octobre 2018

Le négociateur en chef des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique appelle à plus d’imagination pour l’avenir des relations UE-ACP. Robert Dussey est ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine du Togo et négociateur en chef du groupe ACP pour l’avenir des relations avec l’UE après la fin de l’accord de Cotonou.

Mardi, 02 octobre 2018

La Commission européenne et l’Union africaine ont mis sur pied un groupe de travail sur l’Afrique rurale en mai dernier. L’agriculture a pris une place centrale dans leur relation depuis le sommet UE-Afrique d’Abidjan en novembre 2017. Le groupe de travail et ses 11 experts ont été chargés de soumettre des recommandations en janvier 2019, avec un mandat qui se concentre sur la promotion de la sécurité alimentaire, le transfert de compétences, l’adaptation au changement climatique et l’investissement dans l’agro-industrie.

Le processus devant déboucher sur l’accord post-Cotonou en 2020, a été lancé vendredi dernier à New York par les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et de l’Union européenne (UE). Au cours de la même rencontre, Prof. Robert DUSSEY (Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine du Togo) a été désigné négociateur en chef du Groupe ACP. Était aussi présent à cette rencontre, Neven Mimica (Commissaire européen à la Coopération internationale et au Développement).

Vendredi, 28 septembre 2018

Avec le représentant spécial de l’Union européenne pour le Sahel, Angel Losada, il a été question de la situation sécuritaire au Sahel en général et au Burkina en particulier. Le Burkina devant assurer la future présidence du G5 Sahel, l’Union européenne, par la voix de son représentant spécial, a tenu à souhaiter plein succès au pays des Hommes intègres.

Le Groupe central de négociation (GCN) chargé de préparer les prochaines discussions avec l’Union européenne (UE) pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche soir à New-York. Le GCN, composé de 12 membres représentant les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, est présidé par le Togo. Le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey, a dirigé les travaux.

Si la France semble en passe de revenir sur les rails de ses promesses en matière de solidarité internationale, certaines ambiguïtés du budget 2019 inquiètent les ONG. La France reviendra-t-elle parmi les bons élèves de l’aide au développement ? À l’occasion de la remise du rapport du comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE sur la politique de développement de la France entre 2013 et 2018, l’organisation a salué la volte-face française.

À l’issue de la tournée africaine de la Première ministre britannique Theresa May en août 2018, Londres a annoncé son soutien au projet de stockage d’énergie en Afrique du Sud à hauteur de 56 millions de livres, soit 72 millions de dollars. Cet argent sera injecté via le Fonds pour les technologies propres.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>