Février 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Jeudi, 09 février 2017

A l'occasion du Rebranding Africa Forum, où le Burkina Faso était à l'honneur, l'Union européenne a signé le 13 octobre 2016 à Bruxelles, une convention de financement d'un montant total de 84 Millions d’EUR (55 Milliards de FCFA) pour soutenir la politique de santé du Burkina Faso.Ce Programme d’aide budgétaire sectorielle financé sur le 11ème FED aidera à la mise en œuvre de la politique de santé du Burkina Faso au cours des quatre prochaines années (2017-2020), telle que définie par le Gouvernement dans le PNDES.

Vendredi, 13 janvier 2017

Grâce à une étroite collaboration entre l’Union Européenne (UE) et les Gouvernements du Royaume-Uni et du Mali, le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) a été en mesure de secourir plus d’un quart de million de Maliens en 2016. Les cinq millions d’euros fournis par l’UE et le Gouvernement britannique, à travers l’Office d’aide humanitaire de la Commission Européenne (ECHO), ont ainsi permis de sauver des vies au nord et au centre du pays. Selon l’enquête nationale sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle (ENSAN), 425.000 Maliens se trouvaient en insécurité alimentaire sévère en 2016, nécessitant un secours d’urgence. Afin de répondre aux besoins, un Plan National de Réponse pour la sécurité alimentaire a été mis en place, avec le soutien financier et opérationnel du PAM – soutien qui aurait été impossible sans l’appui européen et britannique.

Jeudi, 24 novembre 2016

A l'occasion de la journée de l'énergie plusieurs actions concrètes ont été mises en place au pavillon Maroc de la Zone bleue de la COP22, en particulier la signature de plusieurs contrats et accords de financement de projets s'inscrivant dans la perspective du développement durable et de la transformation énergétique. Ces accords portent notamment sur le financement des projets liés à l'assainissement liquide, à l'efficacité énergétique, à la promotion des énergies renouvelable en Afrique et dans les provinces du sud, ainsi qu'à la formation en matière d'énergie solaire.

Jeudi, 17 novembre 2016

Le Premier ministre français, Manuel Valls Search Manuel Valls a pris part ce jour dans le cadre de la visite qu'il a entreprise en Côte d'Ivoire au côté de son homologue ivoirien, à l'inauguration des travaux d'alimentation, en eau potable Search eau potable de la ville d'Abidjan, à partir du champ captant de Songon. Il a réaffirmé l'engagement de son pays à accompagner la Côte d'Ivoire dans son développement. «Nous continuerons de répondre à vos attentes, car ce projet est une première étape. Ensemble nous lancerons un deuxième projet, pour améliorer la distribution de l'eau au plus près des quartiers qui en ont le plus besoin. Bientôt, plusieurs centaines de milliers d'habitants supplémentaires auront accès à une eau potable Search eau potable de qualité, » a déclaré Manuel Valls.

Vendredi, 07 octobre 2016

« En important un si grand nombre de denrées alimentaires, les PEID (petits États insulaires en développement) ne font qu'exporter les emplois ». C'est le message adressée par le directeur du CTA, Michael Hailu, lors du récent Briefing de Bruxelles, « Développer l'industrie agroalimentaire dans les PEID : le potentiel des marchés associés au tourisme ». Le Briefing a donné un grand élan au renforcement des liens entre les secteurs locaux de l'industrie agroalimentaire et du tourisme en vue de soutenir le développement économique et l'emploi durables et de réduire la dépendance aux denrées alimentaires importées à bas prix qui a engendré des taux élevés de maladies non transmissibles dans de nombreux PEID.

Vendredi, 30 septembre 2016

Encore appelée huile rouge dans plusieurs pays d'Afique de l'Ouest, l'huile de palme non raffinée entre dans la préparation de plusieurs plats au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Mali, au Bénin, etc. En Europe elle fait l'objet d'une forte demande de la part de la diaspora africaine. Sa couleur est synonyme de qualité et attire les consommateurs avertis. Sauf que les exportateurs guiéens utiliseraient un colorant non autorisé par l'UE. Du coup, ils risquent l'interdiction.

Vendredi, 23 septembre 2016

Le gouvernement français compte mettre à la disposition du Sénégal, par le biais de l'Agence française de développement (AFD), une contribution financière destinée au projet de "réalisation d'une usine de traitement d'eau potable à Keur Momar Sarr et ses renforcements en aval KMS3" d'un montant de 93 millions d'euros, soit environ 61,004 milliards de FCFA. Cette convention sera signée ce vendredi à Dakar dans le cadre de la visite du Premier ministre français Manuel Valls.

Samedi, 17 septembre 2016

Le ministère congolais de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche, en collaboration avec le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Fonds international de développement agricole (Fida), lance ce mardi à Brazzaville le Projet d'appui aux petits producteurs de haricot dans le département de la Bouenza. Dans un communiqué de presse daté du 10 septembre, il ressort que ce projet, financé par l'Union européenne à hauteur de 1,5 million d'euros, soit près d'un milliard de FCFA concerne 200 petits producteurs de haricot répartis dans les districts de Boko-Songho et Loudima.

Vendredi, 12 août 2016

Avec des ventes de produits laitiers qui se sont élevées à 25 milliards de dollars en 2015, Nestlé, la multinationale suisse basée à Vevey, conserve la première place du classement annuel des vingt plus grandes entreprises laitières dans le monde, établi par Rabobank. Les deux géants français du secteur, Lactalis et Danone, trustent respectivement la deuxième et la troisième place. Ce classement brosse le tableau d'une industrie en pleine mutation. Les compagnies laitières s'échinent, d'une part, à conserver leur rentabilité malgré une tendance à la baisse des prix des denrées alimentaires. Par ailleurs, elles tendent à se désengager du marché chinois et se concentrent davantage sur les pays émergents, notamment en Afrique, terrain de chasse encore relativement vierge.

Vendredi, 22 juillet 2016

En Afrique du Sud, l'industrie fruitière poursuit son expansion. Le secteur, qui génère quelques 30 milliards de rands par an, a signé un mémorandum d'entente avec l'Associazione Italiana Commercio Estero (AICE). Cet accord, qui a été conclu par Fruit SA, l'organisme représentant le secteur, permettra de relier les producteurs sud-africains aux importateurs italiens. Pour l'Afrique du Sud, qui ne consomme que 13% d'une production fruitière évaluée à 4,7 millions de tonnes, s'ouvrir sur de nouveaux marchés est désormais un impératif.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>