Janvier 2015
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1



Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Jeudi, 04 septembre 2014

L'Union européenne va investir 1,2 milliard de Ksh dans la recherche sur les cultures et le bétail indigènes dans les zones arides et semi-arides du comté de Baringo. L'objectif visé est d'augmenter la production alimentaire, a déclaré Dominic Davuu, le coordinateur Afrique-Union européenne responsable de l'agriculture. Lors d'une conférence de presse lundi dans la ville de Kabarnet, il a indiqué que son équipe était mandatée pour vérifier la faisabilité des financements de nouveaux projets et l'application des projets actuels à l'échelle du comté.

Vendredi, 29 août 2014

Des changements fondamentaux s’imposent dans le système alimentaire qui s'est développé dans les pays riches, notamment au cours des 75 dernières années. Outre le fait qu’il soit dysfonctionnel et injuste, il ne permet pas de garantir un apport suffisant en alimentation saine et nutritive de manière durable et équitable pour tous. Comme Amartya Sen l’avait constaté il y plus de trente ans de cela, si les gens ont faim, c’est parce qu’ils n’ont pas assez à manger et non pas parce qu’il n’y a pas assez de nourriture. La majorité des personnes souffrant chroniquement de la faim dans le monde vivent en milieu rural, principalement en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.

Lundi, 11 août 2014

Des représentants de l'Union européenne (UE) se sont rendus en Papouasie-Nouvelle Guinée (PNG) pour une visite fructueuse au cours des deux dernières semaines. L'équipe avait pour mission de procéder à une évaluation des problématiques liées à la qualité et la sécurité alimentaires, comme par exemple le développement sanitaire et phyto-sanitaire (SPS), qui incombent aux agences gouvernementales concernées.

Vendredi, 04 juillet 2014

Le Cap-Vert travaillera avec la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) à la création, l’an prochain, d’une loi sur le droit humain à l’alimentation. Intervenant à l’agence de presse capverdienne (Inforpess), le Secrétaire national à la Sécurité alimentaire et nutritionnelle du Cap-Vert, Osvaldo Chantre a expliqué que l’idée de cette loi a surgi après l’approbation par les Etats membres de la CPLP, en 2011, de la Stratégie de sécurité alimentaire et nutritionnelle (ESAN-CPLP). M. Osvaldo Chantre considère que ce document a ouvert de nouvelles opportunités et défis en vue de promouvoir la sécurité alimentaire et nutritionnelle au sein de la Communauté, précisant que pour 2015, une étude a été programmée afin de créer cette loi consacrée au droit humain à l’alimentation.

Mercredi, 18 juin 2014

L'UE et le Bureau interafricain de l'Union africaine pour les Ressources animales (UA-IBAR) ont lancé à Mogadiscio un programme visant à améliorer les services vétérinaires en Somalie afin de promouvoir la production de bétail et favoriser les exportations. Le nouveau projet de 4 millions d'euros (5,4 millions USD), nommé "Renforcer les Services vétérinaires en Somalie" (RAHS), a pour objectif d’améliorer la qualité, l'accès et la durabilité des services sanitaires en Somalie.


Lundi, 02 juin 2014

L’universitaire belge Olivier de Schutter est le rapporteur spécial des Nations unies sur le droit à l’alimentation. En 2013, il a remporté le Prix Francqui, parfois appelé le « prix Nobel belge » et considéré comme l’une des récompenses les plus prestigieuses dans les sciences biologiques, médicales et sociales. Jeudi et vendredi (8-9 mai), il a organisé la Conférence internationale Francqui à Bruxelles sous l’intitulé « Le cinquième projet de l’UE : la gouvernance transitoire au service de sociétés durables. » Il a discuté par téléphone avec Marc Hall, de chez EurActiv, le jour précédant la conférence.

Jeudi, 22 mai 2014

À l'initiative des délégations néerlandaise et suédoise, le Conseil a débattu de la question des pertes et des gaspillages alimentaires dans l'Union européenne et des moyens d'en limiter l'étendue. Les ministres ont envisagé des mesures visant à réduire les pertes et les gaspillages d'aliments sans pour autant compromettre la sécurité alimentaire. Une des mesures proposées par les délégations néerlandaise et suédoise vise à exempter davantage de produits ayant une longue durée de conservation et gardant leurs qualités pendant très longtemps de l'obligation d'indiquer une date de consommation recommandée sur l'étiquette (doc. 9755/14).

Lundi, 19 mai 2014

Les Pays-Bas et la Suède ont envoyé une lettre à toutes les délégations des États membres afin de les sensibiliser sur le gaspillage alimentaire. Ils proposent de réviser la législation sur l'étiquetage des dates de péremption. Chaque année, quelque 89 millions de tonnes de nourriture, pourtant comestibles, terminent à la décharge dans l'Union européenne. Une énorme perte économique pour les Vingt-huit. Les deux pays demandent d'ouvrir le débat afin de soutenir le secteur de l'agroalimentaire dans ses mesures visant à réduire le gaspillage alimentaire et les pertes économiques associées.

Mercredi, 30 avril 2014

Depuis plus de 10 ans, l’Union européenne et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) entretiennent un partenariat solide et généreux afin de promouvoir le développement rural pour l’amélioration de la vie des populations pauvres. L’UE est le principal donateur à la FAO. Elle contribue à hauteur d’1,2 milliard USD au programme de terrain 2008-2013 de l’organisation. Les nouveaux projets conclus entre l’UE et la FAO en 2013 uniquement représentent presque 200 millions USD, dont 87 % sont financés par le biais des délégations de l’UE.

En tant que plus grand marché agroalimentaire au monde, l’UE peut adopter une approche «proactive» de coordination des politiques alimentaires mondiales, écrit Paolo De Castro. Selon lui, la sécurité alimentaire a regagné en importance au niveau politique depuis la flambée des prix alimentaires en 2008. Il a été implicitement reconnu qu’une coordination politique plus sophistiquée au niveau mondial était nécessaire si l’on souhaitait être en mesure de relever les nouveaux défis liés à l’approvisionnement alimentaire.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>