Octobre 2017
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Lundi, 16 octobre 2017

L’Ambassade de Dominique à Bruxelles (membre des ambassades des États de la Caraïbe orientale) œuvre en étroite collaboration avec la direction générale Protection civile et opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO) afin d’enclencher le système de réponse rapide de l’UE, et de fournir à la Dominique l’aide financière et matérielle nécessaire au secours des victimes de l’ouragan. Le service de la Commission européenne à la protection civile et aux opérations d'aide humanitaire européennes (ECHO) alloue 806 000 dollars des Caraïbes orientales (250 000 euros) à l’aide humanitaire d’urgence à la Dominique, pour faire face aux destructions massives provoquées par l’ouragan Maria, qui a dévasté l’île le 19 septembre dernier

Depuis son arrivée en Haïti, il y a quelque douze mois, l’ambassadeur de la République d’Allemagne, Manfred Auster, a présenté jeudi le bilan de la coopération haïtiano-allemande de 2010 à nos jours. 115 millions d’euros, soit 135 millions de dollars américains, ont été investis dans différents projets en Haïti. Accompagné de représentants d'organismes allemands et haïtiens, le diplomate a souligné les soutiens tant financier que moral apporté à la première République noire indépendante du monde. Au cours de cette sortie publique, l’ambassadeur Manfred Auster a, dans ses différentes interventions au cours de la rencontre, fait ressortir le renforcement des liens diplomatiques entre Haïti et l’Allemagne au cours des dix dernières années.

Mardi, 10 octobre 2017

Des jeunes d’Afrique et d’Europe, y compris des représentants de la Diaspora africaines, se rassembleront du 9 au 11 octobre à Abidjan, en Côte d’Ivoire, pour participer au 4e Sommet Afrique-Europe de la Jeunesse. Lors du Sommet, les délégués participeront à un débat animé, afin d’élaborer des recommandations et des solutions à soumettre aux Chefs d'État lors du 5e Sommet UA-UE, qui se tiendra également à Abidjan, les 29 et 30 novembre. Un total de 120 jeunes motivés, d’Afrique et d’Europe, sélectionnés parmi plus de 7 500 candidats, discuteront de questions importantes pour la jeunesse des deux continents.

Mardi, 03 octobre 2017

Le Service d’aide humanitaire et de protection civile (ECHO) de la Commission européenne libèrera une aide humanitaire de 675 000 dollars des Caraïbes (1 dollar XCD = 0.37 cents USD) en faveur de la Dominique, dévastée par l’ouragan Maria au début de la semaine. Cette aide humanitaire servira à répondre aux besoins urgents, avec, notamment la distribution de kits de survie, d’eau potable, de vivres, de matériel de construction et de carburant. Un soutien logistique supplémentaire permettra en outre d’atteindre les communautés isolées.

Le Department for International Development a défendu son budget d’aide en faveur du Nigeria, confronté à une crise humanitaire et de sécurité sans précédent suite aux attaques menées par le groupe terroriste Boko Haram. Lors d’une visite dans le pays mercredi dernier, Boris Johnson, ministre des affaires étrangères, et Priti Patel, ministre du développement, ont annoncé le déploiement d’une aide humanitaire de 200 millions de livres sur les quatre prochaines années. Le financement annuel moyen prévu de 50 millions de livres pour cette période est inférieur aux 100 millions de livres promises au Nigeria pour 2017.

Vendredi, 29 septembre 2017

L'Union européenne a organisé, mercredi, un séminaire sur un rapport provisoire de l’évaluation de sa coopération avec la Côte d’Ivoire. Menée par une équipe de consultants indépendants sur la période 2007-2015, ce rapport vise à améliorer les politiques et les pratiques de l'Union européenne qui lui permettront d'accroître l'impact de sa coopération avec la Côte d'Ivoire. D’après le rapport, la consolidation de la paix, la bonne gouvernance et le renforcement de l’Etat ont constitué des objectifs clés pour l’UE sur toute la période considérée. L'UE a ainsi accompagné la Côte d'Ivoire dans le processus de sortie de crise et de reconstruction du pays grâce à l'organisation des élections, à l'appui à la démobilisation et la réintégration des ex-combattants, au rétablissement de la présence physique de l’Etat sur le territoire national et à la relance de l’offre publique de santé.

L’Union Européenne vient de réussir son tout premier fonds fiduciaire mis en place en Afrique. Dénommé « Bêkou » ledit fonds premier de ce type géré par la Commission européenne a été lancé en février 2014. Selon un nouveau rapport de la Cour des comptes européenne de l’UE, le fonds a permis de mobiliser des aides en République centrafricaine, et la plupart des projets qu’il a soutenus ont produit les résultats escomptés, même si peu de donateurs supplémentaires se sont manifestés. D’après les auditeurs , les donateurs, à savoir l’UE, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Italie et la Suisse, se sont engagés à le doter d’un montant total de 146millions d’euros pour aider la République centrafricaine à sortir de la crise et pour soutenir sa reconstruction mais a surtout permis à l’UE de gagner en visibilité dans la région.

Lundi, 25 septembre 2017

L’Union européenne (UE) et ses États membres sont déterminés à encourager la conservation et la gestion et l’utilisation durables des ressources naturelles, ainsi que la conservation et l’exploitation durable de la biodiversité et des écosystèmes. Ces derniers incluent les forêts, les océans, les zones côtières, les bassins fluviaux et d’autres écosystèmes fournissant des services écosystémiques. Conformément aux engagements internationaux, l’UE et ses États membres ont promis de lutter contre la déforestation illégale et les activités qui y sont associées – dégradation des sols et des forêts, désertification, sécheresse et perte de biodiversité – et de promouvoir les avantages connexes découlant d’une gestion durable, tels que l’amélioration des capacités de résistance et d’adaptation aux changements climatiques.

La part du total de l’aide publique au développement affectée au continent africain est en baisse, avertit ONE, l’organisation de campagne et de plaidoyer. ONE a ainsi appelé le G20 à doubler son aide publique au développement d’ici à 2020 pour la porter à 120 milliards de dollars en 2020 contre environ 60 milliards de dollars en 2015. Malgré l’augmentation de 7,4 % de l’aide publique au développement totale au cours de l’année dernière, la part de l’APD allouée aux pays africains a chuté de 4 % depuis 2012 selon un rapport publié par ONE le 11 septembre. Plus de la moitié des personnes les plus pauvres de la planète vivent en Afrique et la part de l’aide mondiale affectée à la région a baissé, passant de 36 % en 2012 à 32 % en 2016, alors que la population africaine a augmenté de 14 % pendant cette période.

Jeudi, 21 septembre 2017

L’Agence française de développement (AFD) a accordé à l’entreprise publique des abattoirs d’Addis-Abeba (AAEA), un prêt concessionnel d’un montant de 70 millions d’euros, pour le design et la construction d’une nouvelle infrastructure d’abattage en périphérie de la ville. A cela s’ajoute une subvention de 0,5 million d'euro pour l'assistance technique relative la formation du personnel, rapporte l’Agence éthiopienne de presse (ENA). Le projet de nouvel abattoir d’Addis Abeba consiste essentiellement en la fermeture de l’infrastructure actuelle, localisée au cœur de la ville.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>