Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
Politique de développement
Juin 2018
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mercredi, 13 juin 2018

Le G7, également connu sous le nom de Groupe des Sept, est composé de sept pays qui sont parmi les plus grandes économies du monde. Le sommet rassemble des dirigeants et des décideurs des économies les plus avancées, notamment le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis, afin d’établir des tendances autour de problèmes complexes mondiaux. Les pays invités à cette session comprennent le Rwanda, le Président de l’Union Africaine, l’Afrique du Sud, le Kenya, le Sénégal, Les Seychelles, Haïti, la Jamaïque, l’Argentine, le Vietnam, le Bangladesh et la Norvège.

Malgré ses engagements, la France peine à faire parvenir son aide aux pays les plus pauvres ainsi qu’à l’égalité homme-femme, pointe une évaluation de l’OCDE. L’OCDE a passé au crible l’aide au développement française. Dans un résumé de son rapport, qui sera rendu public en septembre, le comité d’aide au développement de l’OCDE (CAD) pointe un certain nombre de succès, mais aussi de faiblesses dans la politique de l’Hexagone en matière de coopération sur la période 2013-2018.

Les images de milliers de jeunes Africains se noyant dans la Méditerranée, après avoir été poussés par la pauvreté et la guerre à quitter leur pays et avoir été attirés à l'étranger par l'espoir de trouver un emploi, ont nourri l'idée trompeuse que les migrations étaient plus un mal qu'un bien pour le continent africain.

Le Président Paul Kagame, qui se trouve à Bruxelles, a été reçu hier par Neven Mimica, Commissaire à la Coopération Internationale et au Développement de l'Union Européenne (UE). Le commissaire européen, très attentif au développement économique en Afrique, a déclaré que l'UE soutenait les réformes de l'Union Africaine conduites par Paul Kagame.

Vendredi, 01 juin 2018

La Commission européenne et le Groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique co-animeront la conférence ''Des femmes plus fortes pour un meilleur climat'' lors des Journées Européennes de Développement le 5 juin 2018 à Bruxelles Les femmes sont particulièrement vulnérables aux impacts du changement climatique : leurs droits et leur statut socioéconomique ne sont pas égaux à ceux des hommes, et elles ont moins d’influence qu’eux sur l’élaboration des politiques et sur la définition des utilisations prioritaires du financement de la lutte contre le changement climatique.

Les femmes en Afrique subsaharienne, ont une contribution de 60% dans le Produit intérieur brut ( PIB), a affirmé jeudi, Michel Laloge à Jacqueville (ville située à une cinquantaine de kilomètres à l’Ouest d'Abidjan) où il représentait le Représentant Résidant de l'Union européenne ( UE) en Côte d'Ivoire au lancement des activités du « Club genre » du lycée professionnel de cette localité. «Nous hommes, il faut qu'on change de vision et qu'on considère les femmes d'égal à égal », a conseillé M. Laloge dans un discours à cette tribune soulignant que « les femmes en Afrique subsaharienne ont une contribution de 60% dans le PIB».

De hauts responsables kenyans et européens se réunissent aujourd'hui à Mombasa, où le navire amiral de l'opération Atalanta de l'Union européenne, le navire ITS Carlo Margottini, effectue actuellement une visite au port. L'Assemblée nationale kenyane est représentée par des membres de sa Commission de la défense et des relations étrangères, dirigée par Katoo Ole Metito. L’ITS Carlo Margottini et le navire de guerre espagnol ESPS Meteoro luttent tous deux contre la piraterie et les vols à main armée en mer, au large des côtes somaliennes.

Les dirigeants de l'Union africaine ont réitéré leur souhait de négocier un partenariat commercial séparé avec l'UE dans le cadre de la refonte de l'accord de Cotonou entre l’Union européenne et les États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique dont les négociations commenceront dans le courant de l’année. « Nous avons réfléchi aux négociations à venir, » a déclaré Moussa Faki Mahamat, le président tchadien de la Commission de l'Union africaine.

En 2015, la communauté internationale a adopté les Objectifs de développement durable (ODD) qui énoncent une vision pour éradiquer la pauvreté et parvenir à un développement durable dans le monde d'ici à 2030. La réalisation de ce programme ambitieux exigera l’utilisation de différentes sources de financement. Il y a donc lieu de promouvoir une utilisation bien plus efficace des ressources domestiques et des fonds publics, notamment l’aide publique au développement (APD), mais aussi de stimuler les investissements.

Lors de la neuvième rencontre à haut niveau entre la Commission de l'Union européenne (UE) et la Commission de l'Union africaine (UA), les deux parties ont adopté aujourd'hui des mesures concrètes afin de relever les défis mondiaux appelant une réponse urgente dans des domaines clés comme la paix et la sécurité, les migrations, la création d'emplois et l'agriculture. Ces initiatives font suite aux engagements souscrits lors du 5e sommet Union africaine-Union européenne, qui s'est tenu en novembre 2017 à Abidjan

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>