Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Politique de développement
Décembre 2018
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mercredi, 21 mai 2014

La Journée de l’Europe a été célébrée le 19 mai à Brazzaville. À cette occasion, l’ambassadeur de l’UE, Marcel Van Opstal, s’est engagé à accompagner le Congo afin de relever ses grands défis de développement. Dans le cadre du nouveau Fonds européen de développement (11e FED), l’UE compte débloquer 103 millions d’euros sur la période 2014-2020, a déclaré Mr. Van Opstal.

Leonidas Tezapsidis, l’ambassadeur de l’Union européenne au Madagascar, a dernièrement déclaré que dans le cadre du 11e fonds européen pour le développement (FED), Madagascar pourrait se voir attribuer 455 millions d'euros non remboursables pour la période 2014-2020 avec un premier déblocage de fonds en décembre prochain. L’UE vient également de lancer des travaux chiffrés à environ 5,6 millions d'euros pour réparer en urgence les routes nationales 2 et 7 à Madagascar.

Mardi, 20 mai 2014

L'atelier du comité de suivi et de formulation de la mise en œuvre de la politique environnementale du Sénégal a eu lieu la semaine dernière sous la présidence du ministre de l'Environnement et du Développement durable, Mor Ngom, et en présence de la chef de Délégation de l'Union Européenne au Sénégal, Dominique Dellicour. Le ministre a révélé la signature prochaine d'un avenant sur l'agriculture durable en partenariat avec l'Union européenne. Cet accord complémentaire devra permettre de mettre en place les conditions d'intervention favorables en perspective du programme indicatif national du onzième Fonds européen de développement (Fed).

Le Conseil prend note avec satisfaction de la publication, par la Commission, d'informations préliminaires sur l'aide publique au développement (APD) de l'UE en 2013, qui analysent l'évolution de l'aide par rapport aux engagements collectifs et individuels en matière d'APD.  En 2013, et en dépit de contraintes budgétaires persistantes imposées par la poursuite de la crise, l'APD collective de l'UE a augmenté, passant de 55,3 milliards d'euros en 2012 à 56,5 milliards d'euros. L'APD collective de l'UE est restée au niveau de 0,43 % du revenu national brut (RNB) de l'UE. L'UE a conservé sa place de premier bailleur de fonds dans le monde.

Dans ses conclusions sur un programme pour le changement, le Conseil a invité l'UE et ses États membres à promouvoir une approche commune fondée sur les résultats, notamment par l'utilisation de cadres renforcés, fondés sur des résultats, au niveau des pays. Il les a également invités à améliorer leurs capacités à assurer le suivi des résultats et leur évaluation de manière à améliorer la responsabilité mutuelle, l'apprentissage collégial et la transparence, conformément aux principes sur l'efficacité de l'aide convenus à Busan.

Lundi, 19 mai 2014

La transparence de l’aide au développement progresse, selon le rapport annuel 2013 de l'Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA). Lancée en 2011 à l’occasion du 4e forum sur l'efficacité de l'aide, ou forum de Busan, l’initiative tente de rendre accessible, notamment aux pays bénéficiaires et à la société civile, l’ensemble des informations sur l’aide au développement grâce à un format unique. Utilisée aujourd’hui par une majorité des bailleurs de fonds internationaux tels que la Banque mondiale ou la Commission européenne, l’initiative a pris de l’ampleur au cours de l’année 2013.

Le Conseil a décidé ce jour d'abroger la décision qu'il avait prise à l'égard de Madagascar au titre de l'article 96 de l'accord de Cotonou, qui était en vigueur depuis 2010, entraînant ainsi la reprise complète de la coopération au développement de l'UE avec ce pays. Cette décision s'inscrit dans le prolongement des élections présidentielle et générale organisées en 2013 à Madagascar, qui ont marqué une étape importante dans le retour à l'ordre constitutionnel ainsi qu'un point de départ pour la consolidation de la démocratie, de l'État de droit, de la bonne gouvernance et de la stabilisation politique.

Mercredi, 14 mai 2014

La Commission européenne a adopté aujourd'hui un nouveau document d’orientation - officiellement dénommé «communication» - définissant le rôle du secteur privé comme essentiel dans les efforts internationaux en matière de développement des pays partenaires. La communication définit un nouveau cadre stratégique visant à garantir que les activités du secteur privé dans les pays en développement aient un impact positif sur la société, notamment les femmes, les jeunes et les pauvres.

Le coup d'envoi de la Quinzaine du commerce équitable a été lancé le 3 mai dans toute la France et gardera ses portes ouvertes jusqu’au 18 mai, à l'heure où le secteur renoue avec son dynamisme d’avant-crise. Ses acteurs organisent à cette occasion animations, expositions et autres ateliers autour de cette thématique, pour « célébrer la consommation responsable et rêver d’un monde plus juste, plus solidaires et plus équitable », expliquent les organisateurs de la 14e édition de cet événement.  En 2013, les ventes de produits estampillés Fairtrade/Max Havelaar ont atteint 355 millions d’euros en France. Un chiffre d’affaires en hausse de 9 %, qui confirme la reprise de 2012 (+ 12 %), alors que le secteur semblait avoir atteint un pallier entre 2009 et 2011. Au niveau mondial, le secteur représenterait plus de 5 milliards d’euros d’échanges (2012).

Un sourd-muet, Mohamed Sidi Beyini, a remporté le premier prix du concours de peinture sur la coopération Mauritanie-Union européenne, décerné à l’occasion du lancement de la semaine de l’UE.  Le concours a été organisé par l’UE en partenariat avec la Cellule mauritanienne d’Appui à l’Ordonnateur National (CAON) du FED (Fonds Européen de Développement. La CAON facilite les relations entre l’Ordonnateur National, la Délégation de l’Union Européenne et les Ministères techniques.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>