Avril 2017
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Jeudi, 01 décembre 2016

La Commission dévoilera le 30 novembre son « paquet hiver », composé de nouvelles propositions législatives sur l'énergie, visant la concrétisation de l'Union de l'énergie. Cette stratégie a pour double objectif de réduire la dépendance du bloc vis-à-vis des importations d'énergie et de lutter contre le changement climatique. Le paquet comprend une série d'objectifs sur l'énergie et le climat pour 2030, notamment en termes d'efficacité énergétique. Une meilleure efficacité permet en effet de réduire à la fois les émissions de CO2 et des importations d'énergie.

Vendredi, 25 novembre 2016

Ce financement est destiné à soutenir la mise en œuvre du projet de renforcement des chaînes de valeur des petits producteurs agricoles dans les territoires de Kabalo et Nyunzu dans la province du Tanganyika. Grâce à cet accord, le PAM et la FAO seront en mesure de mettre en œuvre leur initiative conjointe d'appui aux chaînes de valeur des petits producteurs agricoles (P4P) pendant trois ans, soit de 2017 à 2019 inclus.

Le gouvernement s'est joint aux donateurs pour aider le pays à se relever après les années de guerre. Il s'agit d'investir dans la stabilité de l'Afrique centrale. Il y a une semaine, s'est tenue à Bruxelles la conférence des donateurs sur la République centrafricaine. Les besoins courants de ce pays au cœur de l'Afrique sont évalués à plus d'un milliard et demi d'euros pour les trois prochaines années. Des besoins qui sont immenses, à la hauteur de l'ampleur de la catastrophe subie après les trois dernières années, qui ont vu des milices pratiquement prendre le pays en otage jusqu'à la stabilisation annoncée par l'élection présidentielle de février dernier.

Les ONG ont accueilli avec réserve la refonte totale de la stratégie de l'UE sur le développement. Lors d'une conférence de presse à Strasbourg, la Commission – représentée par la chef de la diplomatie, Federica Mogherini, le vice-président Frans Timmermans et le commissaire au développement, Neven Mimica – a dévoilé une trilogie de documents sur l'avenir du développement et des dépenses liées à l'aide au développement jusqu'en 2030. Ils ont pour objectif d'intégrer les nouveaux objectifs pour le développement durable (ODD) de l'ONU dans la stratégie européenne.

Le gouverneur de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC), Lucas Abaga Nchama, a appelé vendredi la France à lancer "une offensive" d'investissements en Afrique, déplorant que l'aide au développement de Paris ait baissé pour le continent. "Mon sentiment est qu'il y a besoin davantage d'investisseurs français en Afrique", a affirmé lors d'une rencontre avec la presse à Paris le gouverneur équatoguinéen, convaincu qu'une "offensive française serait de nature à nous aider à doper la croissance" dans la région. 

Les jeunes entrepreneurs se donnent rendez-vous les 6 et 7 décembre 2016 à Paris, à l'occasion du premier Forum sur la jeunesse et l'entrepreneuriat Afrique-France, initié par le Mouvement des entreprises de France (MEDEF) et ses partenaires. Cette rencontre s'inscrit dans les Programmes pour la Croissance et la Jeunesse Active / Active Growth & Youth Programs (AGYP). Plus de 1000 participants sont attendus à ce forum dont Africa Top Success est partenaire et qui réunira décideurs du public et du privé, jeunes, médias, diasporas, entrepreneurs et entreprises, réseaux d'éducation-formation, patronats africains et leurs parties prenantes Afrique-France.

Jeudi, 24 novembre 2016

A l'occasion de la journée de l'énergie plusieurs actions concrètes ont été mises en place au pavillon Maroc de la Zone bleue de la COP22, en particulier la signature de plusieurs contrats et accords de financement de projets s'inscrivant dans la perspective du développement durable et de la transformation énergétique. Ces accords portent notamment sur le financement des projets liés à l'assainissement liquide, à l'efficacité énergétique, à la promotion des énergies renouvelable en Afrique et dans les provinces du sud, ainsi qu'à la formation en matière d'énergie solaire.

L'Agence française de développement (AFD) renforce son appui au secteur privé à Madagascar. Elle a accordé un prêt subordonné de 5 millions d'euros éligible comme « fonds propres complémentaires » à la banque BNI Madagascar à travers sa filiale dédiée au secteur privé, l'institut financière Propaco. Ce prêt vise à accompagner le développement de la banque et soutenir le financement de l'économie locale, souligne l'AFD dans un communiqué officiel. Cette opération marque l'engagement renouvelé de Propaco au service du développement du secteur privé à Madagascar, car il s'agit d'une grande et première nouvelle transaction depuis 2009.

L'Union Européenne (UE) vient d'accorder un appui budgétaire d'un montant de 40 milliards de Fcfa (62 millions d'euros) à la Côte d'Ivoire. Ce financement entre dans le cadre d'un programme d'appui budgétaire de bonne gouvernance et de développement signé, entre les deux entités, le lundi 21 novembre 2016. Selon le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan (photo), « les actions qui seront menées dans le cadre de ce programme d'appui budgétaire sont en adéquation avec les axes stratégiques 1 et 2 du Plan national de développement (Pnd) ». Il s'agit premièrement, du renforcement de la bonne gouvernance et de la qualité des institutions.

Après les 8,4 milliards distribués cette année (2016), l'Aide publique au développement (APD) de la France envers l'Afrique devrait atteindre 9,4 milliards d'euros en 2017. Malgré cette légère hausse, ce montant reste cependant en baisse par rapport au début du quinquennat, indique l'organisation, Coordination Sud. Selon elle, l'an dernier, la France n'a ainsi consacré « que 0,37% de sa richesse nationale à l'APD, contre les 0,7% promis devant la communauté internationale à maintes reprises », souligne l'association. Lors d'une récente rencontre avec la presse à Paris, le gouverneur de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC), Lucas Abaga Nchama, a appelé la France à lancer "une offensive" d'investissements en Afrique, déplorant que l'aide au développement de Paris ait baissé pour le continent.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>