Juin 2017
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Jeudi, 30 mars 2017

La présidente de la région française Île-de-France a inauguré jeudi soir, en présence de plusieurs de ses homologues africains, un réseau d'incubateurs de start-up entre la France et six pays du continent censé booster leur développement et les échanges internationaux.

Mercredi, 29 mars 2017

Le ministère de l’Économie, des Finances et du Plan et les Partenaires techniques et financiers (Ptf) ont procédé, hier, à la revue annuelle de l’Arrangement cadre relatif aux appuis budgétaires (Acab). Il ressort de cet exercice qu’entre 2010 et 2015, le Sénégal a bénéficié de plus de 540 milliards de FCfa d’aides budgétaires.

Après une déclaration de Neven Mimica, commissaire européen au développement à Addis-Abeba, l'Union européenne va accorder un appui financier de 165 millions d'euros aux pays d'Afrique de l'Est touchés par la sécheresse. Les fonds serviront à soutenir le Soudan du sud et à lutter contre la sécheresse en Somalie, en Ethiopie et au Kenya.

Lundi, 27 mars 2017

Le lundi 20 mars 2017, le président du Sénégal, Macky Sall, a effectué la première visite officielle en Suisse depuis 2001 d’un chef d’État sénégalais. La présidente de la Confédération, Doris Leuthard, a reçu le Président Sall avec les honneurs militaires à la résidence du Lohn, à Kehrsatz (BE). Les relations économiques entre les deux pays, les échanges dans le domaine de la formation, la coopération en matière d’économie et des droits de l’homme ainsi que la collaboration à l’échelon international ont été au centre des entretiens officiels. Du côté suisse, le conseiller fédéral Didier Burkhalter a également pris part aux entretiens ; la délégation sénégalaise comprenait, outre le Président Sall, le ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye, le ministre de l’Économie et des Finances Amadou Ba, la ministre Khoudia Mbaye, responsable de la Promotion des investissements, le ministre de la Justice Sidiki Kaba ainsi que le ministre de la Formation professionnelle Mamadou Talla et le ministre des Sports Matar Ba.

La voix de l'Union européenne et de ses citoyens est entendue partout au monde. De l'Asie et le Parcifique à l'Afrique, l'Europe et l'Asie Centrale; du grand Moyen Orient aux Amériques; le réseau diplomatique de l'Union européenne se déploie partout et dans tous les coins de la planète, agissant en faveur des droits humain, pour le soutien à la démocratie, sur la migration, pourle développement, réagissant aux crises, assurant la sécurité, contribuant à la défense et bâtissant des sociétés plus résilientes . 139 Délégations représentent l'UE et ses citoyens dans le monde. Elles créent un réseau de partenariats et promeuvent les valeurs et les intérêt de l'Union européenne.

La Banque africaine de développement (BAD) et l’Union européenne (UE) ont exprimé leur volonté d’accompagner la construction d’infrastructures transfrontalières entre le Tchad et le Cameroun. Au cours d’une visite conjointe de leurs experts dans les deux pays, le 22 mars, les deux institutions se sont mises au fait des avancées de deux projets essentiels visant à relier Ndjamena et Yaoundé. Il s’agit de l’aménagement d’un chemin de fer entre Ngaoundéré et Ndjamena et de la construction du pont frontalier entre Yagoua, côté camerounais et Bongor, côté tchadien. L’UE a marqué son accord pour cofinancer, à hauteur de 26,2 milliards de francs CFA, la construction de ce pont frontalier, prévu pour coûter 72 milliards de francs CFA au total.

Vendredi, 17 mars 2017

La baisse drastique des dépenses d’aide au développement annoncée par Donald Trump risque de mettre en péril les efforts internationaux de lutte contre la pauvreté. Le premier budget fédéral présenté par le président Donald Trump est de mauvais augure pour la lutte mondiale contre la pauvreté. Honorant sa promesse de campagne de concentrer les dépenses publiques sur le sol américain, Donald Trump a annoncé une réduction drastique des dépenses de solidarité internationale. Dans la proposition, qui devra être approuvée par le Congrès, le budget de l’aide au développement américain serait réduit de 28%. Autre cible, la contribution des États-Unis au budget de l’ONU serait coupée, alors même que l’organisation peine à faire face à la multiplication des situations d’urgences dans le monde.

Autant pour la restructuration des forces de sécurité que pour l'appui à des projets économiques importants, Paris entend être à l'unisson d'Abidjan. « Le chef de l'État a confirmé le soutien de la France aux efforts de la Côte d'Ivoire en matière de restructuration des forces de sécurité, en particulier dans leur préparation au déploiement dans le cadre d'opérations de maintien de la paix des Nations unies ou de l'Union africaine », vient d'indiquer un communiqué de la présidence française à l'issue d'une rencontre entre François Hollande, le chef de l'État français, et Alassane Ouattara, le président de la Côte d'Ivoire.

Relégués au second plan depuis des décennies, les pays du Commonwealth veulent tirer profit de la future sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne pour relancer le commerce entre eux. Les 52 pays membres de l'organisation - anciens territoires de l'Empire britannique pour la plupart - voient dans le Brexit une opportunité de renforcer leurs liens, aidés par une langue commune et des systèmes législatifs proches. La Première ministre britannique Theresa May, qui souhaite sortir du marché unique européen, a insisté sur la construction d'un Royaume-Uni "ouvert sur le monde" qui signera ses propres accords commerciaux avec les États-Unis, les puissances asiatiques et les pays du Commonwealth.

Les eurodéputés veulent lutter contre l’exploitation des " "minerais de sang" qui financent les conflits en Afrique. Le Parlement européen a donné son feu vert pour une nouvelle règlementation. En donnant leur accord, les députés européens veulent s'assurer d'un minimum de traçabilité de ces ressources. Mais Bruxelles veut surtout s'assurer que les règles d'exploitation sont respectées et que les ressources financières issues de ce commerce ne financent pas les conflits sur le continent. La décision du Parlement européen sera ainsi contraignante pour les entreprises importatrices de l'EU qui se trouvent au début de la chaîne de production, y compris les fonderies et les raffineries.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>