Décembre 2014
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4



Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Mardi, 09 décembre 2014

Le sommet de la Commission des pêches du Pacifique centre et ouest s’est clos samedi au Samoa, sur un échec retentissant, comme le sommet de Copenhague l'a été pour la lutte contre le changement climatique, selon Radio Australie.  Du côté des ONG, l’amertume est grande. Certains pays du Pacifique sont aussi très déçus, comme le Samoa et Palau. Les deux pays ont tenté d’obtenir une limitation des prises de thon obèse, le favori des restaurants à sushis. Les stocks de thon obèse sont au plus bas – il reste 16% de la population recensée dans les années 1950.  Pourtant, aucun accord n'a été trouvé sur les quotas de thon obèse, pas plus que ceux de thon albacore et de thon jaune.

Le café Blue Moutain pousse tranquillement sur les montagnes qui lui donnent son nom, en Jamaïque, un lieu quasi idéal pour la culture du café. Il est très recherché en raison de son goût doux, et c’est l’un des cafés les plus chers du monde. Comme l’explique Munchies, la chaîne food de Vice, «le Blue Moutain jamaïcain est l’une des exportations les plus précieuses du pays, pouvant aller de 56 dollars (45,5 euros) par livre (453 g) quand il est vendu aux Etats-Unis, à 72 dollars (58,5 euros) au Japon». En France, on le trouve autour de 100 euros voire un peu plus le kilo. Sa réputation est donc très protégée dans le pays. Le problème, c’est que depuis quelques années, cet or en grains subit de plus en plus de fraudes: des ventes de café de qualité nettement inférieure sous le label Blue Moutain, ou bien des mélanges non déclarés (ou déclarés mais sans les proportions exactes).

Lundi, 08 décembre 2014

Un accord a été trouvé entre la présidence de l'Union européenne et le Parlement, qui doit encore être approuvé par les Etats. Les premières mises en culture ne devraient pas se faire avant 2016. L’Union européenne a ouvert la porte à la culture des organismes génétiquement modifiés (OGM), mais aucune autorisation ne sera donnée avant 2015 et les États pourront interdire les semences sur tout ou partie de leur territoire, a annoncé jeudi la Commission européenne. Un «accord de principe» a été trouvé dans la nuit entre la présidence italienne de l’UE et le Parlement sur les règles régissant les autorisations de mise en culture. Il doit encore être formellement approuvé par les États et par un vote du Parlement européen en plénière.

Vendredi, 05 décembre 2014

Le mercredi 3 décembre, le bureau d’information de la DG DevCo de la Commission européenne a organisé une conférence pour présenter le système EUROPHYT - Système européen d'alerte rapide pour les plantes dangereuses. M. Jean Pierre Halkin, chef d'unité pour le développement rural, la sécurité alimentaire et la nutrition à la DG DevCo (C1) a salué les collègues d’EUROPHYT venus de la DG Santé et Consommateurs (DG SANCO), basée en Irlande. Après avoir souligné les priorités interdépendantes de la sécurité alimentaire et de l'agriculture, M. Andrew Owen Griffiths, chef d'unité pour la santé des plantes et les organismes génétiquement modifiés (SANCO, F4) et M. Nandor Pete, EUROPHYT, (SANCO, F4) ont présenté la pertinence croissante du système EUROPHYT comme réponse aux demandes transversales, émanant des multiples parties prenantes, d’informations sur la santé des plantes.

  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer
Jeudi, 04 décembre 2014

La 28ème session de l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE (APP) s'est ouverte lundi à Strasbourg, en France, en présence de 78 élus ACP et de 78 de leurs homologues européens. S'adressant à l'Assemblée, le Belge, Louis Michel, par ailleurs co-président de l'APP, a déclaré que 'l'Afrique est en mesure non seulement de transformer la vie d'un milliard de ses habitants, mais aussi d'améliorer la vie de millions de personnes dans le monde'. 'Jadis continent oublié, l'Afrique apparaît aujourd'hui comme le continent de l'avenir, rappelant ses atouts ayant rendu possible la 'Renaissance africaine', notamment l'immensité des terres arables, la richesse de ses matières premières et son rayonnement culturel, ainsi que la jeunesse de sa population, a indiqué l'ancien ministre belge des Affaires étrangères.

Avec 520 000 tonnes de cacao transformées cette année, la Côte d'Ivoire talonne le numéro un mondial, la Hollande. Pour l'Organisation internationale du café et du cacao (Icco), le pays ouest-africain devrait prendre la tête du classement dès l'an prochain. Premier producteur mondial de cacao - 1 741 000 tonnes durant la saison 2013-2014 - la Côte d'Ivoire vise également la tête du classement en terme de première transformation de "l'or brun" (broyage et fabrication de beurre de cacao). À en croire les statistiques que vient de publier l'Organisation internationale du café et du cacao (Icco), le pays ouest-africain est en bonne voie de relever ce défi.

Jeudi, 27 novembre 2014

Le producteur de volailles Astral Foods, coté à la bourse de Johannesburg (JSE), a déclaré lundi dernier avoir demandé l’imposition de mesures antidumping auprès de la Commission sud-africaine d’administration du commerce international (ITAC) contre le Royaume-Uni, les Pays-Bas et l'Allemagne à la suite de quoi des droits antidumping provisoires ont été instaurés sur les importations de volaille en provenance de ces pays jusqu'au 2 janvier prochain. « Il est d'une importance capitale que ces mesures soient imposées à titre plus permanent par le ministre du commerce et de l'industrie afin d'endiguer la vague de produits à base de volaille importés en dumping en Afrique du Sud », a déclaré Astral.

John Francis avait tout juste 17 ans quand il a commencé à pêcher, il y a plus de 40 ans de cela. Mais aujourd'hui, le vieux pêcheur de 60 ans, originaire de Praslin sur la côte est de l'île caribéenne de Sainte-Lucie, peine à gagner sa vie. « Pêcher rapportait de l’argent. Dans les années 70, 80 et 90, j’attrapais entre 500 et 600 livres (230 à 270 kg) de poisson par jour » a-t-il déclaré. Maintenant, « les choses ont changé. Si j’ai de la chance, je parviens à pêcher 500 livres de poisson en deux semaines ». Autre situation tout aussi préoccupante, « la mer est différente. Je ne peux pas l'expliquer, mais il semble qu’on y trouve de moins en moins de poissons. Sa température s’élève et les tempêtes sont devenues plus violentes » a-t-il ajouté. 

Les responsables chinois et africains présents à la Conférence Afrique-Chine sur le développement et sur l’éradication de la pauvreté qui s’est achevée le mercredi 19 novembre ont préconisé un renforcement du partenariat entre les deux parties. Organisée conjointement par le gouvernement éthiopien, la Commission de l'Union africaine, le Centre international de la réduction de la pauvreté en Chine et le Programme des Nations Unies pour le développement, la conférence s’est penchée sur l'état actuel des travaux de développement en Afrique et elle a identifié les principaux domaines pouvant faire l’objet d’initiatives communes.

La promesse faite par les membres de l'Union européenne (UE) portant sur l’autorisation d’importation d’aliments génétiquement modifiés en provenance du Kenya a peut-être été prématurée alors que le Parlement européen s’apprête à procéder à un nouveau vote mardi prochain. Ce dernier permettra aux différents États de l’UE de limiter la culture ou l'importation des cultures génétiquement modifiées qui demeurent sujet à controverse, sur leur territoire, même après approbation de l’Union. Prenant la parole au nom de Briet Lodewijk, chef de la délégation européenne au Kenya, Dominique Davoux avait affirmé que ces cultures seraient les bienvenues en Europe à condition de remplir les exigences requises.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>