Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Sécurité alimentaire
Décembre 2018
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mercredi, 16 septembre 2009
Un nouveau site Web consacré aux villes bénéficiant du label «Commerce équitable» (Fairtrade Towns) dans le monde a été lancé le 14 juillet dernier par la Fairtrade Foundation et ses partenaires en Europe. Le site a pour but de connecter près de 700 villes équitables dans 18 pays, en proposant aux usagers du monde entier des informations sur l’histoire de ces villes, des Google Maps, l’actualité importante, les principaux événements, ainsi que des ressources et outils téléchargeables. Il est également prévu un réseau social interactif où les militants peuvent échanger des idées à travers des forums et groupes de discussion groups. Le site existe aujourd’hui en 8 langues et fait partie d’un projet Villes équitables, financé pour trois ans par l’Union européenne et lancé en 2007.
Lundi, 14 septembre 2009
L’Union européenne a fait pression sur le Ghana pour l’amener à signer un Accord de partenariat économique (APE), malgré les inquiétudes de la société civile au sujet des effets négatifs qu’une autre libéralisation des échanges commerciaux aura sur le développement dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Francis Kokutse de l’Agence de presse IPS a posé des questions à Dick Naezer, directeur de la Section du commerce macroéconomique de la délégation de l’Union européenne au Ghana, pour comprendre pourquoi il a lancé cet appel en direction du gouvernement ghanéen.
Un rapport intitulé Food Matters: One Year On (La question alimentaire: un an déjà) vient juste d’être publié par le département britannique de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales (DEFRA). Il fait le point sur les efforts du gouvernement en matière de politique alimentaire, notamment dans les secteurs de la santé, de la sécurité alimentaire, de l’économie et de l’environnement. Il identifie également les priorités pour les 12 prochains mois. Parmi les initiatives mises en œuvre figure ainsi la création d’un Conseil d’experts en politique alimentaire (Council of Food Policy Advisers), dont la mission est de fournir des conseils sur les mesures concrètes que le gouvernement devrait prendre pour mettre en place un système alimentaire sain et durable. Le gouvernement britannique est également en première ligne, aux côtés de partenaires internationaux, pour lutter contre la faim dans le monde, dans le cadre du Partenariat mondial pour l’agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition (GPAFSN).
Mercredi, 09 septembre 2009
Selon l’Agence alimentaire britannique, la Food Standards Authority (FSA), qui se fonde sur une étude scientifique publiée récemment, les produits alimentaires issus de l’agriculture biologique ne sont guère plus sains que ceux cultivés selon les techniques conventionnelles.
Mardi, 08 septembre 2009
L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a publié un nouvel avis visant à harmoniser la façon dont sont produites et analysées les données provenant d’essais réalisés sur le terrain pour l'évaluation des risques liés aux plantes génétiquement modifiées et des produits dérivés destinés à l’alimentation humaine et animale. L’objectif de ce document est de contribuer à une plus grande transparence dans l’évaluation des risques liés aux organismes génétiquement modifiés (OGM) et de permettre une évaluation plus rapide des demandes d’autorisation.

Le département britannique en charge de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales (DEFRA) a rendu publique une étude intitulée Évaluation de la sécurité alimentaire du Royaume-Uni : analyse détaillée (UK Food Security Assessment: Detailed Analysis). Le document analyse dans le détail un ensemble d’indicateurs d’évaluation de la sécurité alimentaire au Royaume-Uni, mis au point grâce à l’engagement des parties prenantes et à la contribution d’experts des différents ministères.

Vendredi, 04 septembre 2009
Le Ministère de l’Agriculture et de la pêche jamaïcain, la Commission européenne (CE) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont signé un protocole d’accord, le lundi 24 août, consacrant 5,9 millions d’euros dans une initiative de facilité alimentaire, en conformité avec le programme de sécurité alimentaire du gouvernement. Le protocole d’accord a été signé par le ministre de l’agriculture et de la pêche, l’Honorable Dr. Christopher Tufton; le chef de la Délégation de la CE à la Jamaïque, l’Ambassadeur Marco Mazzocchi Alemanni; et le représentant de la FAO à la Jamaïque, aux Bahamas et à Belize, le Dr. Dunstan Campbell. La signature a eu lieu au Ministère à Kingston. Les fonds seront déboursés sur une période de deux ans, avec l’assistance technique du bureau local de la FAO.
Jeudi, 03 septembre 2009

Le gouvernement du Royaume Uni a récemment prévenu que les consommateurs pourraient être confrontés à d’importantes augmentations du prix de la viande si l’UE ne trouve pas de méthode plus efficace d’approuver les nouveaux produits GM. Dans une déclaration conjointe Defra/FSA, le gouvernement a indiqué que la lenteur des approbations de l’UE pour les produits GM et l’absence de tolérance pour les petites quantités de matériels GM non autorisés pourraient sérieusement entraver les importations de denrées alimentaires et de produits pour l’alimentation des animaux et finiraient par toucher les prix de détail.

Mardi, 01 septembre 2009
Les Européens renforcent la pression sur les pays africains pour signer l’Accord de partenariat économique controversé (APE). Mais les experts le déconseillent. Ils déclarent qu’il favorise l’Europe seule et qu’une évolution interne devrait permettre le développement économique en Afrique. Mais les nouvelles qui filtrent à l’extérieur indiquent que le sous-continent d’Afrique de l’ouest est sur le point de signer l’accord. M. Badejo Abikoye, directeur du commerce au ministère du commerce et de l’industrie du Nigeria a déclaré au Daily Trust que les négociations se poursuivent et que toutes les parties ont accepté de signer un accord « partiel » qui ne porte que sur le commerce des produits.
Mercredi, 26 août 2009
Ce programme suit la lignée des projets déjà financés depuis le 5ème FED dans le secteur de gestion durable de la pêche thonière. D'un montant de 14 million d'euros, ce projet est le plus ambitieux du monde en ce qui concerne le marquage de thons. L'objectif du programme est de renforcer les connaissances scientifiques sur l'état des stocks de thons et leur taux d'exploitation dans la région Océan indien. En octobre 2008, la première phase de capture – marquage – largage a permis de marquer 168.000 thons. La récupération des marques est en bonne voie et se chiffrait en octobre 2008 à 30000. On estime qu'on arrivera bientôt au minimum requis de marques pour alimenter les modèles bioinformatiques de suivi et gestion des thonidés que poursuivra la Commission Thonière de l'Océan Indien (CTOI), partenaire scientifique du programme.
Source: RTTP-IO
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>