Erreur
Novembre 2014
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30



Choisissez les catégories :
















s'inscrire au RSS  

External links
RSSVoir tous les RSS
dans une nouvelle fenêtre

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Vendredi, 14 mars 2014

Une déclaration ministérielle commune en faveur de l’agriculture familiale a été signée par vingt et un ministres de l’Agriculture de différents pays de l’UE, d’Afrique et d’Amérique du Sud, parmi lesquels le Brésil, la Côte d’Ivoire, l’Espagne, le Mali, le Portugal et la République Tchèque.

La production de cultures vivrières à Saint-Christophe a progressé de 15 % l’an dernier, passant de 1 176 tonnes métriques en 2012 à 1 356 tonnes métriques en 2013. Selon M. Thomas Jackson, directeur de l’agriculture intérimaire, l’accroissement de la production peut être attribué à une augmentation de la surface cultivée, à l’introduction de serres pour la production de légumes, à l’apport en eau des barrages durant la saison sèche et à des conditions météorologiques favorables en 2013

Le changement climatique s’accompagne d’impacts inédits. Par exemple, les rendements des cultures et les saisons de croissance vont diminuer et l’évolution des cycles de précipitations va compliquer l’accès à l’eau. Pourtant, la population africaine devrait atteindre les 2 milliards dans moins de 37 ans, et dans 86 ans, les trois quarts de la croissance démographique mondiale proviendront d’Afrique. La diminution du rendement des cultures et l’augmentation de la population ajouteront une pression supplémentaire sur un système de production alimentaire déjà fragile. C’est pourquoi les experts ont prévenu que si la situation actuelle persistait, l’Afrique ne satisferait qu’à 13 % de ses besoins alimentaires en 2050.

Mercredi, 12 mars 2014

Dr Nkosazana Dlamini Zuma, Présidente de la Commission de l’Union africaine, a donné une conférence de presse le mercredi 29 janvier 2014 au Siège de l’Union africaine à Addis-Abeba (Éthiopie), dans le cadre du vingt-deuxième Sommet de l’UA, en présence de la Commissaire de l’UA en charge de l’Économie rurale et de l’Agriculture, Mme Tumusiime Rhoda Peace. Dr Zuma s’est adressée aux médias sur le thème du Sommet: «Agriculture et sécurité alimentaire » et sur l’Agenda 2063 de l’Afrique. Dans ses remarques liminaires, la Présidente de la Commission a déclaré: «Nous devons veiller à faire de l’agriculture une composante majeure de l’Agenda 2063 ».

Jeudi, 06 mars 2014

Les cultivateurs de coton au Mali ont limité leur utilisation de pesticides toxiques et ont réduit les coûts grâce à un projet éducatif mené à bien par l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) des Nations Unies (ONU), partiellement financé par l’Union européenne. L’ONU a lancé des écoles de terrain afin de former les cultivateurs de coton à l’utilisation de formes alternatives de contrôle des nuisibles, comme les « biopesticides », qui ont permis de diminuer de 92 % l’utilisation de pesticides toxiques.

Vendredi, 28 février 2014

Le Commissaire européen au développement, Andris Piebalgs, a annoncé un nouveau soutien de 347 millions € au Sénégal pour la période 2014-2020 lors d’une visite dans le pays les 12 et 13 février. En partenariat avec le gouvernement du Sénégal, l’UE s’efforcera de renforcer la gouvernance démocratique, d’encourager le développement agricole durable et la sécurité alimentaire et d’investir dans l’amélioration des infrastructures d’eau et sanitaires.

Jeudi, 23 janvier 2014

Le Parlement a adopté un projet de règles définissant le pollen comme composant naturel du miel plutôt que comme ingrédient, lors d’un vote intervenu mercredi. Le pollen GM doit donc être étiqueté s’il compose plus de 0,9 % du miel.

Mercredi, 11 décembre 2013

Dans le cadre de la décentralisation des Briefings de Bruxelles sur le développement et du soutien aux pays les plus vulnérables, le 4ième Briefing national sur «une recherche pilotée par les producteurs haïtiens pour une meilleure sécurité alimentaire et nutritionnelle en Haïti» s'est tenu à Port-au-Prince, en Haïti, le mercredi 11 décembre 2013. Les briefings nationaux intègrent les thèmes des Briefings de Bruxelles qui intéressent Haïti. Ils se penchent sur un thème particulier dans la perspective d’un cas national, et sensibilisent aux questions liées à l’agriculture en Haïti.

Jeudi, 21 novembre 2013

Afin d’améliorer le partage d’informations et de promouvoir le réseautage, le Centre technique ACP-UE pour la coopération agricole et rurale (CTA) a organisé, en collaboration avec l’International Food Policy Research Institute (IFPRI) et l’Organisation panafricaine des agriculteurs (PAFO), un panel de haut niveau à Bruxelles le mardi 26 novembre 2013, dans le contexte des Journées européennes du développement. Les panélistes ont discuté de la mise en commun des enseignements et ont donné leurs points de vue sur la question. Plus de 200 personnes ont assisté au panel et plusieurs participants ont eu l'occasion de poser des questions et de partager leurs expériences. Le panel a été diffusé sur le Web et la vidéo peut être téléchargée ici.

Les ministres européens doivent décider d'approuver ou non la culture d'une variété d'organismes génétiquement modifiés (OGM), après que la Commission européenne (CE) a été juridiquement contrainte d'accéder à une demande datant d'il y a 12 ans.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>